Les jeunes ont une responsabilité durant cette pandémie

L’Association jeunesse de l’agglomération de Longueuil (AJAL), incite tous les jeunes du territoire à s’impliquer pour lutter contre la pandémie de la covid-19.

Cette jeune association joint sa voix à plus de vingt autres au pays sous l’égide du Front commun jeunesse pour dire que la collaboration de tous est essentielle dans cette bataille.

L’appel lancé, surtout à la jeunesse, est celui où ils ont une place importante et une responsabilité pour appliquer les directives émises pour freiner la propagation du virus.

Les organismes de jeunes, comme l’AJAL, rappellent qu’ils ne sont pas invincibles devant la maladie et que, s’ils peuvent en guérir plus aisément qu’une plus vieille personne, ils ne doivent pas être vecteur de contamination.

L’objectif visé est que la situation revienne rapidement à la normale, éviter les «partys», appliquer toutes les consignes et penser à aider et accompagner autrement les aînés de leur entourage.

Les jeunes rappellent qu’il existe un grand nombre de moyens modernes et électroniques pour échanger et partager et pour briser l’isolement.

Pour les plus fragiles, le Front commun dit de faire appel à Jeunesse, j’écoute et Tel-jeunes.

Ces associations de jeunes disent que le Québec a besoin d’eux et qu’ils doivent s’impliquer.

Auteur: Henri-Paul Raymond