L’échec du projet de loi 61 déçoit la communauté d’affaires rivesudoise

Le président du Conseil du trésor à Québec, Christian Dubé a répondu aux questions de la communauté d’affaires de la Rive-Sud sur l’avenir des projets d’infrastructures.

Christian Dubé était l’invité de la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS) lundi matin pour parler de l’après échec de l’adoption du projet de loi 61.

Par le biais de discussions virtuelle, le président de la CCIRS, Richard D’Amour, a partagé au nom des entrepreneurs sa déception face au report à l’automne de l’adoption du projet de loi.

Le ministre Dubé cachait difficilement sa propre déception face à ce rejet d’une possibilité de relance accélérée.

Au volet transport collectif, le directeur général du Réseau de transport de Longueuil (RTL), Michel Veilleux, a posé des questions précises au ministre.

Il a voulu savoir si le gouvernement va développer une approche différente pour réaliser des projets majeurs comme le train léger prévu sur le boulevard Taschereau entre Longueuil et La Prairie et le REM, notamment.

Christian Dubé a indiqué souhaiter que cet été son équipe du Conseil des trésors trouve des solutions aux grands dossiers d’infrastructures.

Auteur: Henri-Paul Raymond