La Commission scolaire Marie-Victorin sera conciliante pour les enfants sans papiers

Le transport scolaire risque d’être un casse-tête à la rentrée

Le Centre de services scolaire (CSS) Marie-Victorin avise qu’en appliquant les règles de la Santé publique, il sera plus difficile d’assurer le transport scolaire cet automne.

Même si certains changements sont temporaires, la logistique du transport pourrait devenir un véritable casse-tête pour les parents.

Le nombre d’élèves par autobus scolaire sera réduit, pour respecter la limite de deux personnes par banquette.

À titre d’exemple, un véhicule pourra accueillir 48 élèves du niveau primaire, par rapport à 72 élèves normalement.

Pour chaque école, ce service sera d’abord attribué aux plus jeunes et la priorité sera accordée aux élèves qui habitent le plus loin, de l’établissement fréquenté.

Le CSS demande aux parents qui le peuvent, de transporter leur enfant pour réduire le risque de contagion.

Par ailleurs, environ 5000 élèves du secondaire pourraient utiliser le Réseau de transport de Longueuil (RTL), soit 1600 élèves de plus qu’à l’habitude.

Les nouvelles conditions sont sensiblement les mêmes pour le CSS des Patriotes.

Auteure : Katina Diep