Le préfet de la MRC de Roussillon tire sa révérence

Le préfet de la MRC de Roussillon quitte ses fonctions après quatre ans en poste.

Il part la tête haute après avoir piloté plusieurs enjeux régionaux pour la MRC.

Jean-Claude Boyer, aussi maire de Saint-Constant, annonce ce mercredi soir, au conseil des maires, qu’il ne briguera pas un troisième mandat à la préfecture de l’instance régionale.

Il affirme qu’il est temps pour lui de passer le flambeau à un(e) collègue du conseil des maires, en disant toutefois vouloir rester actif au sein de divers comités de la MRC.

Le conseil des maires doit procéder aussi à la nomination d’une ou d’un nouveau préfet.

Le préfet Boyer est fier de certains dossiers comme l’embauche du nouveau directeur général, Gilles Marcoux, la création du Service de développement économique et sa position sur le territoire, ou le nouveau schéma d’aménagement de développement durable.

Il se plait à dire en quittant que la vitalité de la MRC de Roussillon est enviable en raison des nombreux projets mis de l’avant.

Auteur : Henri-Paul Raymond