Le conseiller de Greenfield Park, Wade Wilson, interpelle les victimes d’agressions sexuelles

Le conseiller municipal de Greenfield Park Wade Wilson, dénonce les actes à caractère sexuel posés par l’ex entraîneur de hockey et policier du SPVM, François Lamarre et invite les victimes à se manifester.

Le conseiller s’est vidé le cœur au Montreal Gazette et a avoué avoir été une des victimes du présumé pédophile.

Un geste de courage qu’a justement salué son collègue et président d’arrondissement Greenfield Park, Robert Myles.

Dans son témoignage, M. Wilson dit qu’à l’époque des gestes qui sont reprochés à Franck Lamarre, il avait 12 ans et évoluait au sein de l’organisation du hockey mineur de sa ville.

Il se montrait attentionné, offrait des hot-dogs et autres friandises aux enfants et les emmenait en voiture.

Le présumé agresseur avait l’image d’un homme qui imposait le respect à ce moment, comme policier et entraîneur.

Aujourd’hui, Wade Wilson a 57 ans et a été récemment en contact avec trois autres hommes qui ont vécu les mêmes expériences néfastes que lui.

Il a toujours pensé avoir été la seule victime de Lamarre, et il se rend compte qu’ils sont au moins 20 personnes à avoir vécu sous l’emprise de l’ancien entraîneur.

Les faits se sont produits entre 1972 et 1997 et Lamarre a été arrêté le 3 décembre par les agents du SPAL.

Auteur : Henri-Paul Raymond