Le chef de l’opposition à Longueuil va remettre 40 000$ à la Ville

Le chef de l’opposition à la Ville de Longueuil, Xavier Léger , affirme qu’il va remettre 40 000 $ de la masse salariale de son cabinet dans les coffres de la Ville.

Il répond par l’affirmative à la demande de la mairesse Sylvie Parent qui l’a «mise au défi» de rembourser cette somme, qui représente 50 % de ce qu’elle remet avec son 80 000 $.

Selon l’opposition cependant, la décision de la mairesse est un stratagème pour noyer le poisson et pour porter l’attention ailleurs que sur le salaire de Mme Parent.

Toutefois, la mairesse Sylvie Parent rappelle que le conseil a mandaté un comité indépendant présidé par le professeur à l’ÉNAP, Rémy Trudel, pour étudier tous les salaires des élus.

Elle rappelle que le parti d’opposition est passé de huit à trois élus et que cette situation doit aussi être revue sur le volet de la rémunération.

Pour sa part, la conseillère Nathalie Boisclair dit avoir hâte que prenne fin ce qu’elle appelle le cafouillage des nominations aux commissions durant six mois, elle ajoute y avoir goûté!

Il faut que les élus reviennent à un salaire déterminé pour tous à la suite de la réception du rapport Trudel et des rencontres entre élus.

Selon la présidente de l’arrondissement Saint-Hubert, ce travail doit être fait une fois pour toute et de la bonne façon.

Auteur : Henri-Paul Raymond