La Ville de Saint-Lambert aurait fait suivre certains des conseillers 

Nouveau rebondissement dans la saga à de Saint-Lambert, le conseiller municipal, Loïc Blancquaert soupçonne le maire et le directeur général de l’avoir fait suivre. 

Le conseiller affirme avoir eu l’impression à plusieurs reprises d’avoir été suivis, lorsqu’il se trouvait avec un autre conseiller et un citoyen.  

La filature aurait été orchestrée par la compagnie Trak, sous la demande du maire, Pierre Brodeur et du directeur général, George Pichet.  

L’entreprise aurait fourni un rapport détaillé, après avoir espionné certains élus. 

Cependant, M. Blancquaert souligne qu’aucun des élus n’a pu avoir accès au rapport, qui reste pour le moment confidentiel.  

Nous n’avons pu parler du sujet avec le maire de Saint-Lambert. 

Auteure  : Mélissa Aubert

À lire aussi :La Ville de Saint-Lambert aurait espionné les dossiers de crédits d’élus