La CSMV a identifié des défis à relever pour l’année scolaire       

Le personnel de la Commission scolaire Marie-Victorin a ciblé les grands défis à relever pour la présente année scolaire.

D’une part, la CSMV dit vouloir mener des actions de façon à favoriser le développement d’une école et d’un apprentissage inclusif et adapté aux besoins de la clientèle étudiante.

Au total, 42 500 élèves ont fait leur entrée dans les locaux pour les 10 prochains mois, et de ce nombre, la moitié est issue de l’immigration.

Il faut bien les intégrer affirme la présidente Carole Lavallée.

L’année qui commence, permet à 1 500 nouveau élèves de faire leur rentrée et au niveau de l’éducation des adultes, les classes comptent une augmentation de la clientèle en francisation.

La Commission scolaire veut aussi s’assurer de fidéliser ses employés pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre.

Puis, l’un des quatre centres d’expertise industrielle (CEI) du Québec, projet piloté par DEL pour inspirer les manufacturiers à entamer une transformation numérique de leur entreprise, prend place dans des locaux du Centre de formation professionnelle Pierre-Dupuy.

Auteur: Henri-Paul Raymond