La CMM veut se positionner sur l’étalement urbain au-delà des couronnes

L’agrandissement des périmètres d’urbanisation sans densification constaté ces dernières années par l’Observatoire de la Communauté métropolitaine de Montréal crée une pression sur la mobilité.

Le fait est que près de 30 % de ces citoyens qui choisissent la banlieue éloignée continuent de se rendre au travail dans des villes de la CMM et à Montréal.

Cette situation crée une hausse des voitures sur le réseau routier en raison de la faiblesse des transports collectifs, explique Philippe Rivest de la CMM.

Cette préoccupation interpelle les élus des 82 municipalités membres et la Commission du transport se penche sur la question pour déterminer comment gérer cet étalement urbain du pourtour de la CMM.

Des séances de travail sont aussi planifiés pour en discuter.

Comme le rapporte M. Rivest, les séances, dont une avait lieu mardi, ne font que commencer et des solutions doivent émerger pour répondre aux situations de d’exode urbain et due transport.

 

Auteur : Henri-Paul Raymond