La CETAM fait tout pour éviter une pénurie d’ambulancier

La Coopérative des techniciens ambulanciers de la Montérégie (CETAM) craint une pénurie dans les années à venir.

Alexandre Barbeau, relationniste pour la CETAM précise qu’il n’y a pas de manque d’ambulances ou de techniciens ambulanciers présentement sur la Rive-Sud de Montréal, mais toutes les coopératives ambulancières du Québec sont préoccupées par le petit nombre de finissants dans ce domaine.

Pour la région du grand Montréal, sur les 430 personnes inscrites aux collèges John Abbott, Ahuntsic et Saint-Hyacinthe seulement 50% des étudiants obtiennent leur diplôme.

La CETAM est d’ailleurs déjà en mode recrutement pour combler les besoins à venir.

CLIP Alex Barbeau, Beau métie

Le désir de prendre soin des gens mais aussi la capacité de se dégager des expériences traumatisantes qu’ils sont amenés à vivre font partie des aptitudes essentielles pour un bon technicien ambulancier.

Auteure: Diane Trudel