La CCIRS veut rapprocher les entreprises de la Rive-Sud pour le bien du transport

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS), Richard D’Amour, veut que les entreprises de toutes les localités rivesudoises se rapprochent pour travailler sur le transport.

Il a exposé les grandes lignes de cette volonté 2020 lors du traditionnel Rendez-vous du président mercredi soir à Longueuil.

Richard D’Amour estime que pour améliorer le transport, autant des biens et marchandises que des employés, les entreprises doivent unir leurs forces pour revendiquer des améliorations du réseau routier.

Selon le président de la CCIRS, il y a de plus en plus d’affaires qui transigent par la Rive-Sud et un des obstacles à cet accroissement est la mobilité.

Il estime aussi qu’il ne faut pas naturellement augmenter le nombre de véhicules sur le réseau routier mais qu’il faut une bonne stratégie de mobilité de main-d’œuvre et de produits.

Le dossier de l’autoroute 30 est aussi prioritaire pour la CCIRS.

Auteur: Henri-Paul Raymond