La candidate Julie Lavallée offrirait une « carte soleil » dès l’arrivée au Canada

La directrice générale de l’organisme Vision Inter-Cultures Norma Miranda, veut que les demandeurs d’asile bénéficient des soins en santé en situation d’urgence.

Certaines cliniques médicales refusent de les traiter affirme-t-elle, car il faut attendre jusqu’à deux ans, avant d’être remboursés pas l’État.

Elle a exigé des solutions, de la part des candidats aux élections fédérales sur la Rive-Sud.

Les représentants des partis se sont prononcés sur cet enjeu, au débat du FM 103,3 et du Courrier du Sud, ce mois-ci.

Julie Lavallée du Parti populaire du Canada (PPC) dans Montarville, propose d’offrir une carte d’assurance maladie aux nouveaux arrivants, pour accélérer le processus.

Pour le Bloc Québécois (BQ), le candidat dans Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères Xavier Barsalou-Duval, est d’accord pour prodiguer des soins lorsque nécessaires.

Une fois les services médicaux rendus, les professionnels de la santé doivent être remboursés dans un délai raisonnable.

Pour sa part Matthew Dubé du NPD dans Beloeil-Chambly veut que les communications soient plus efficaces entre Québec et Ottawa.

Auteure : Katina Diep