Construction immobilière au Boisé des Tilleuls: les avis divergent

Le projet domiciliaire du Boisé des Tilleuls de Saint-Bruno-de-Montarville s’invitera très certainement au prochain Conseil de Ville du 22 octobre.

Aussi appelé le Projet Riopelle, le projet résidentiel suscite des opinions divergentes, autant de la part des élus de la Ville que des citoyens.

Le maire Martin Murray s’est prononcé dans les derniers mois en faveur de la sauvegarde du milieu naturel du Boisé des Tilleuls.

Seulement, la Ville pourrait faire face à des poursuites dans l’éventualité où le projet serait avorté.

Situé sur la rue des Tilleuls, à l’entrée principale de la Ville par le boulevard Seigneurial, le projet de 110 logements locatifs tire son origine en 2011.

La proposition actuelle est bien différente de l’originale.

Le projet avait jusqu’à maintenant passé sous le radar, mais la distribution de tracts en mars dernier par des conseillers municipaux a éveillé la conscience citoyenne.

Les résidents de Saint-Bruno demandent maintenant des réponses de la part de la Ville.

Monique Léveillée, politologue en résidence au FM 103,3, mentionne quelques interrogations soulevées.

 

Le projet est pour l’instant sur la glace et le promoteur est dans l’attente de son permis de construire.

Auteure: Maryanne Dupuis