Cinéma Guzzo perd plus de 10 M$ avec la pandémie

Le propriétaire des Cinémas Guzzo croit que les salles de cinémas sont les grands les grands sacrifiés des mesures sanitaires instaurées par Québec.

C’est ce que croit Vincent Guzzo en affirmant qu’il y a une certaine incompréhension de la gestion sanitaire d’être en salle avec masque.

Il ajoute que les systèmes d’aération des salles sont performants et les risques de contamination de la COVID-19 sont minimes.

Vincent Guzzon soutient que les restaurants ou les cinémas ne sont aucunement des lieux de propagations du virus.

Selon M. Guzzo ces fermetures forcées nuisent aux gestionnaires de salles de cinéma et personnellement cela lui coûte 12 M$ en perte.

Il ne craint aucune fermeture définitive de salles, toutefois puisque le coût des loyer est aussi suspendu.

C’est aussi troublant pour son personnel alors que quelque 600 employés ont été mis en chômage ou sur les programmes d’aide gouvernementale.

Il craint d’en perdre à long terme.

Journaliste: Henri-Paul Raymond