Boucherville et Brossard se souviennent du 6 décembre 1989

Les Villes de Boucherville et Brossard ont mis leurs drapeaux en berne ce vendredi 6 décembre en mémoire de deux victimes tuées lors de l’attentat antiféministe de la Polytechnique.

Deux des étudiantes atteintes mortellement par les balles de Marc Lépine étaient des résidentes de ces deux villes de la Rive-Sud.

D’abord Boucherville a tenu a se rappeler des 14 femmes victimes et des 13 autres personnes blessées lors de cette attaque, mais surtout, la Ville a voulu rendre hommage à Anne-Marie Lemay (1967-1989).

Le jeune femme de 22 ans à ce moment habitait Boucherville.

Depuis 1991, un parc situé derrière l’école secondaire De Mortagne porte son nom.

(Puis) la Ville de Brossard a aussi mis en berne ses drapeaux à l’hôtel de ville pour commémorer les 30 ans de la tuerie et de ce crime haineux.

Parmi les victimes se trouvait la jeune Nathalie Croteau, une résidente de Brossard de 23 ans.

Un centre communautaire de la Ville porte désormais son nom afin de ne jamais l’oublier, elle, ainsi que toutes les femmes décédées en cette triste journée.

Auteur: Henri-Paul Raymond