La communauté chinoise se sent ostracisée

La communauté chinoise du Grand Montréal se sent ostracisée depuis quelques temps en raison du coronavirus.

La population évite les commerces et les membres de la communauté chinoise depuis la médiatisation de masse du coronavirus.

La députée fédérale de Brossard-Saint-Lambert Alexandra Mendès et le député provincial de La Pinière Gaétan Barrette ont donc visité différents commerces du quartier chinois de Montréal lundi après-midi pour rassurer la population.

Accompagnés de membres de la communauté chinoise de Brossard, Mme Mendès et M. Barrette rappellent qu’il n’y a aucun cas de coronavirus identifié au Québec.

La stigmatisation faite à l’endroit de la communauté chinoise est injustifiée selon le député de La Pinière qui estime le risque d’une épidémie comme relativement faible en termes de santé publique.

Auteur: François Bertrand-Potvin