Longueuil

Un conseil municipal Far West à Longueuil

Une fois encore le conseil municipal de Longueuil a pris des allures de confrontations entre deux des trois partis élus.

D’abord, les conseillers ont été incapables de s’entendre, même par vote secret, sur le choix d’un président d’assemblée.

La règle du 2/3 de votes pour en désigner un, entre Michel Lanctôt et Nathalie Boisclair, n’a pas été atteint, ni avant le conseil ni pendant la séance de mardi soir.

Finalement, Tommy Théberge d’Action Longueuil a été désigné pour la séance d’hier soir.

La mairesse, Sylvie Parent a rappelé l’importance de ce poste et d’obtenir le nombre de votes suffisant pour y accéder, elle estime qu’une solution devra être trouvée et qu’un autre candidat devra être choisi.

Le chef de l’opposition, Xavier Léger, soutient que M. Lanctôt possède toute l’expertise et l’impartialité pour devenir président.

Il comprend mal, ce qu’il appelle l’obstination du parti au pouvoir, pourquoi rejeter la candidature de son conseiller et parle de mauvaise foi chez Action Longueuil.

En fin d’assemblée, Tommy Théberge a indiqué être disposé, désormais, à occuper le siège du président.

Auteur: Henri-Paul Raymond