Carl Lévesque de Québec Solidaire dans Marie-Victorin fait tasser ses pancartes

Le candidat de Québec solidaire dans Marie-Victorin, Carl Lévesque, trouve inacceptable que son immense pancarte électorale placée au pied du pont Jacques-Cartier ait été déplacée pour faire place à une adversaire.

Lévesque soupçonne des bénévoles de la Coalition Avenir Québec et la candidate Martyne Prévost d’avoir arraché son panneau du sol, à l’angle des rues Ste-Hélène et Saint-Laurent, pour le tasser et poser celui de la CAQ presque à la même place.

Ce comportement est anti-démocratique soutient Carl Lévesque.

Conséquence de ce geste, le panneau de QS n’est plus visible pour les automobilistes qui se dirigent vers le pont en provenance de l’est vers l’ouest.

Du côté de la CAQ, le directeur de campagne, David Martin, affirme qu’ils n’ont jamais touché la pancarte lorsqu’ils ont déplacé la leur lundi soir.

Il mentionne que la Société des ponts fédéraux a demandé que les panneaux soient déplacés pour ne pas être sur l’emprise du pont.

Le bureau de Mme Prévost trouve malsaines les accusations portées par M. Lévesque et envisage peut-être porter plainte.

Auteur: Henri-Paul Raymond