Le Comité logement Rive-sud accuse Longueuil de négliger les locataires

Le budget adopté pour 2019 par la ville de Longueuil est une mauvaise nouvelle pour les locataires selon le Comité logement Rive-sud.

Celui-ci affirme que la hausse de taxes de 8,4% des immeubles de 6 unités et plus leur sera refilée directement par les propriétaires lors du renouvellement des baux en janvier prochain.

Près de 50 000 ménages sont locataires à Longueuil et le tiers d’entre eux consacrent déjà plus de 30% de leur revenu pour se loger.

Cette nouvelle s’ajoute au manque de logements sociaux et communautaire dans le plan particulier d’urbanisme adopté en juillet dernier.

La citoyenne Lucie Gélinas a dénoncé la hausse aux élus de Longueuil, disant que des familles vont être pénalisées.

La commission Finance explique ce taux par une augmentation de l’évaluation foncière de ce type d’immeuble depuis trois ans et s’en être tenu à la plus faible hausse de taxation permise par la loi.

Auteure: Emilie Tremblay