Colloque REM politique et élus

Mésentente sur le REM entre les libéraux, les péquistes et les caquistes

Le Réseau de Transport Métropolitain a été sujet à débats vendredi lors du colloque de la couronne sud.

Des représentants des différents partis en matière de transport collectif ont parlé de leur vision du REM devant plus d’une centaine de maires et d’élus.

Les différentes organisations politiques ne s’entendent pas sur son avenir.

La Coalition Avenir Québec et le parti libéral misent tous deux sur le REM.

Le porte-parole en matière de transport à la CAQ, Benoît Charette, aimerait voir le projet se prolonger sur un axe est-ouest.

Le ministre André Fortin désire plutôt voir les propositions de projets complémentaires au REM entre les mains des élus municipaux.

Pour le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée, le REM n’est pas un projet qui va désengorger le trafic, il le remplacerait par un réseau de tramway d’une trentaine de stations.

Auteure : Emilie Tremblay