L’ÉNA honorée par l’Office québécois de la langue française

L’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) marque un bon point avec sa promotion de la langue française.

Cette année, l’ÉNA a été distinguée pour la valorisation de la langue française dans ses programmes d’enseignement dans un secteur où l’anglais est majoritairement utilisé.

L’école a reçu le prix des Mérites du français 2018 dans la catégorie « Établissement d’enseignement ».

Le prix est décerné chaque année par l’Office québécois de la langue française (OQLF) à l’occasion d’un Gala des Mérites.

Le programme de Techniques de génie aérospatial (TGA) a surtout été mis en avant.

L’équipe de 19 professeurs s’attachent à former les étudiants sur le logiciel CATIA en français. Il s’agit d’un logiciel beaucoup utilisé dans le secteur de l’aérospatial pour la conception de composant d’aéronefs.

A noter qu’il s’agit de la troisième année consécutive que le cégep Édouard-Montpetit fait preuve d’initiatives pour la promotion de la langue française.

Auteur: Valentin Danré