Simon Dufour aurait eu 16 ans en ce 20 février

La sœur de Simon Dufour, cet adolescent de Saint-Bruno-de-Montarville victime d’intimidation à l’école André-Laurendeau, publie une lettre à son endroit sur les réseaux sociaux.

Karine souligne qu’aujourd’hui, Simon aurait célébré ses 16 ans, s’il n’avait posé ce geste tragique qui lui a enlevé la vie, le 23 novembre dernier.

Le jeune Simon était victime d’intimidation à son école et sa sœur se désole de ne pouvoir fêter un anniversaire et de ne plus pouvoir sortir avec lui.

Elle lui écrit qu’il «avait de la peine et ne voulait pas déranger personne avec ça… mais qu’il aurait dû, sa famille l’aurait aidé et lui aurait offert la lune, si c’est ça qu’il fallait.»

Elle ajoute que cette année, elle a un cadeau pour lui, et c’est la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville qui vient de décréter le 23 novembre comme la journée de sensibilisation à l’intimidation pour la ville.

Le conseiller Joël Boucher a lu un extrait de la lettre.

Auteur : Henri-Paul Raymond