Des citoyens de Saint-Constant se sentent intimidés par certains policiers

Des citoyens de Saint-Constant se sentent intimidés par certains policiers

Les Constantins ont déploré la monopolisation de la parole des policiers, lors de la consultation publique.

Le 16 mai dernier avait eu lieu la dernière rencontre au sujet de la création d’un nouveau service de police à Saint-Constant.

Une décision de la ville dans le but d’assurer la sécurité de tous.

Cependant, pendant le débat, l’imposante délégation policière a fortement impressionné les citoyens, qui n’osaient pas intervenir.

Près de 100 personnes ont assisté aux rencontres, dont 80% étaient des policiers.

La soirée ressemblait davantage à une rencontre syndicale, qu’à un débat public.

Les policiers en ont profité pour partager leurs inquiétudes sur l’avenir de leur emploi, ainsi que de leurs futures conditions salariales.

Auteure : Mélissa Aubert