La Ville de Longueuil réaffirme sa politique de Tolérance zéro quant au harcèlement dans ses bibliothèques

Dans une communication émise hier, la Ville de Longueuil a rappelé son engagement pour un milieu de travail sans harcèlement, notamment pour les employés des bibliothèques municipales.

Il faut rappeler que des employés ont récemment affirmé subir du harcèlement de la part de certains utilisateurs qui en ont parlé au Courrier du Sud. Il y aura donc un renforcement des actions déjà entreprises pour contrer de tels agissements.

Entre autres, une formation intitulée Intervenir auprès d’une clientèle avec des comportements harcelants ou hostiles est offerte à tout le personnel. Toute personne faisant l’objet de plaintes à répétition sera exclue du réseau des bibliothèques de Longueuil et un registre des utilisateurs suspendus est mis en place afin que les différents établissements puissent se partager l’information. Aussi, des affiches indiquant que le harcèlement, la violence verbale et les comportements indécents ne sont pas tolérés sont installées.

Enfin, la Ville confirme que des caméras supplémentaires vont être installés rapidement dans chaque bibliothèque.

Auteure : Brigitte Guay