Le vaccin contre la grippe serait la meilleure arme, selon un professeur de l’UdeS

Le médecin microbiologiste infectiologue et professeur à l’Université de Sherbrooke, Alex Carignan, insiste pour dire que le vaccin est le meilleur moyen de défense contre la grippe influenza.

Le professeur indique que le but premier de la vaccination est de prévenir les complications dues à la grippe et même d’éviter le décès des personnes plus vulnérables.

Ce sont des gens avec des troubles cardiaques, avec des maladies chroniques ou plus âgées.

Alex Carignan s’attaque aussi au mythe qui dit que des citoyens vaccinés attrapent quand même la grippe, car ajoute-t-il, le vaccin ne donne pas la grippe et il va cibler une souche virale.

Le vaccin est aussi développé selon le virus qui circule dans l’hémisphère sud, où la saison hivernale arrive plus tôt, mais comme il est fait tôt, le virus peut se transformer, ce qui entraîne une baisse d’efficacité à environ 50 %.

Selon Alex Carignan il s’amorce un changement dans le mode de production du vaccin.

Auteur : Henri-Paul Raymond