Une nouvelle convention collective pour des techniciens de l’eau du Richelieu

Les dix employés syndiqués de la Régie intermunicipale de l’Eau de la Vallée du Richelieu ont un nouveau contrat de travail avec le syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 501 (TUAC 501).

La nouvelle convention collective est de cinq ans, soit du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2022.

Selon Alain Lachaîne des TUAC 501, elle comprend notamment des hausses de salaire annuel de 2,5% de 2017 à 2019 et de 2,75% pour les autres années.

À cela s’ajoute une prime de nuit de 5% du taux horaire et le taux pour la disponibilité par semaine de garde sera maintenue à 7,5% du taux horaire.

Le contrat de travail permet aussi d’obtenir de l’employeur une augmentation de la contribution annuelle au REER collectif.

Des clauses sont modifiées en cas de décès d’un proche, l’ajout d’une clause qui protège les salariés face à l’usage de la sous-traitance, et la bonification pour les vêtements de travail.

Les syndiqués sont à majorité des techniciens, opérateurs, à l’entretien et à l’instrumentation.

Auteur: Henri-Paul Raymond