Une montée citoyenne contre le projet de crématorium à Saint-Bruno

Un groupe de citoyens de Saint-Bruno-de-Montarville veut freiner encore davantage le projet de construction d’un crématorium sur la rue Parent, près de résidences.

Le projet présenté par la Coopérative Funéraire du Grand Montréal avait été rejeté en assemblée extraordinaire par les élus municipaux à la fin du mois de janvier.

La pression des citoyens avait eu raison de la décision prise et autorisée par le Comité d’urbanisme de Saint-Bruno.

Cependant, un groupe de citoyens refuse de lâcher le morceau et incite tous les résidents à signer une pétition en défaveur au projet.

D’ailleurs, le  COCARH (Citoyens opposés aux crématoriums adjacents aux résidences et habitations) vient de s’exprimer via le site web du Montarvillois.

Le groupe rappelle que la Coopérative funéraire a entamé une poursuite judiciaire contre la ville pour qu’elle lui délivre le permis de construction.

Il soutient aussi que la Ville n’a pas vraiment changé sa page traitant du crématorium sur son site Internet et y indique que le projet respecte le plan d’urbanisme.

Il y aurait même 21 terrains à Saint-Bruno susceptibles de recevoir ce type d’entreprise et la pétition est pour le gouvernement pour qu’il réglemente les crématoriums en tant qu’industrie et non comme un commerce de rue.

Auteur: Henri-Paul Raymond