Le conseiller Michel Lanctôt veut des réponses de la gestion de l’OMHL

Le conseiller Michel Lanctôt lance un cri du coeur face à la situation critique de l’Office municipal d’habitation de Longueuil (OMHL).

Il demande à la ville d’agir sans tarder pour résoudre une situation litigieuse et un manque de logements sociaux.

La situation est à ce point critique que la Fédération des locataires d’habitations à loyer modique du Québec (FLHLMQ) réclame une enquête et une possible mise en tutelle de l’organisation.

Michel Lanctôt s’indignait de la situation et exigeait des réponses à ses interrogations le 20 octobre.

 

Parmi les problèmes mentionnés par l’OMHL et rapportés par M. Lanctôt, se trouve le nombre “alarmant” de logements vacants, malgré une liste d’attente bien garnie.

Le conseiller Lanctôt indique que la situation devrait inquiéter tous les élus de l’agglomération.

Pour sa part, la présidente de l’Office, Monique Bastien, pointée du doigt par M. Lanctôt, affirme que le logement social est une priorité à Longueuil et dans l’Agglomération

Journaliste: Cybèle Olivier