Enquête sur un accident mortel à Saint-Hubert

Un policier « voleur de temps » réintégré

Le sergent-détective de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL) Bertrand Déry a réintégré son poste suite à une décision d’arbitrage, selon le Journal de Montréal.

L’arbitre, André Bergeron, a décidé d’annuler son renvoi et l’a remplacé par une suspension sans solde de quatre mois.

Une décision justifiée par le fait que ce comportement avait été toléré pendant plusieurs années et que la Régie avait été beaucoup moins sévère dans une autre affaire semblable.

M. Déry avait été destitué en mars 2011, après une enquête de son employeur qui démontrait qu’il ne respectait pas ses heures de travail.

Grâce aux données GPS de son cellulaire et d’une filature, le RIPRSL avait conclu que le policier s’était absenté du travail à plusieurs reprises pour aller magasiner ou passer du temps à son domicile.

Son employeur lui reprochait d’avoir «volé» environ 150 heures de travail.

Bertrand Déry avait aussi demandé une compensation financière de 25 000$, ce qui lui a été refusé.

La RIPRSL ira en Cour supérieure afin de faire annuler la réintégration du fautif.

Auteur : Philippe Asselin