Un citoyen à la défense du président de l’arr. du Vieux-Longueuil

Un citoyen défend le président de l’arrondissement du Vieux-Longueuil Benoît L’Écuyer, convaincu qu’il a été volontairement «évincé» des comités sur lesquels il siégeait.

Lors du dernier conseil, le Longueuillois Pierre Gosselin a rappelé que M. L’Écuyer a obtenu plus de 57 % des votes aux dernières élections municipales.

Il a exigé avec ardeur des explications détaillées de la part des élus.

 

M. Gosselin exprime ainsi la pensée des membres du parti d’opposition Longueuil Citoyen, qui croient toujours que le conseiller du Boisé Du Tremblay est victime d’une vendetta.

La formation a assisté au démantèlement du parti, quand cinq conseillers ont quitté en juin.

Benoît L’Écuyer n’a pas commenté l’intervention.

Il a plutôt invité Pierre Gosselin à une discussion en privé.

Auteur: Henri-Paul Raymond