Trop de déchets au Mont-Saint-Bruno

Le parc le plus populaire de la Sépaq, le parc du Mont-Saint-Bruno, voit ses sentiers endommagés par une importante quantité de déchets depuis quelques semaines.

Des résidents du parc ont dénoncé le manque de civisme de certains visiteurs.

Ils voient leur bac de recyclage remplis par les visiteurs à un tel point qu’ils ne peuvent plus y déposer leurs propres déchets.

Les bacs de recyclage résidentiels appartiennent toutefois à la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville.

Le surplus de déchets constaté récemment dépasserait la responsabilité de la Sépaq, dit le directeur du parc national du Mont-Saint-Bruno et des Îles-de-Boucherville, Cédric Landuydt.

La Sépaq se charge des déchets qui jonchent le sol des sentiers et ceux qui se trouvent à proximité des tables de pique-nique.

Le directeur Landuydt affirme que des employés se promènent 365 jours par année dans le parc pour y ramasser les déchets.

Des facteurs comme le déconfinement, la plus récente promotion de la Sépaq et le rabais offert par la Ville de Saint-Bruno à ses citoyens seraient les causes de la surfréquentation du parc national.

Auteure: Magalie Masson