Trans Herbes pourra construire son réservoir de CO2

L’entreprise Trans Herbes de Saint-Bruno-de-Montarville pourra finalement construire son réservoir de CO2 hors terre sur son terrain de la rue Parent.

Le Comité consultatif d’urbanisme (CCU) et les conseillers municipaux ont approuvé une demande de dérogation mineure pour autoriser l’installation du réservoir.

La Ville accepte les nouvelles dimensions proposées par l’entreprise, soit cinq mètres de hauteur et non dissimulé par une clôture opaque.

Le CCU et les élus avaient d’abord refusé une demande semblable le mois dernier.

L’entreprise voulait ériger un réservoir visible de la rue d’une hauteur de dix mètres, ce que le comité d’urbanisme avait jugé beaucoup trop haut.

Trans Herbes se voit aussi accordé le droit de passer de 102 espaces de stationnement à 77 près du bâtiment existant.

Le tout sans aménager un îlot de verdure après une série de 25 cases de stationnement.

Auteur : Henri-Paul Raymond