Trans-Herbe de Saint-Bruno va se convertir au numérique

L’entreprise Trans-Herbe de Saint-Bruno-de-Montarville pourra amorcer un tournant majeur dans le cadre de ses opérations et de sa démarche de transformation numérique.

L’entreprise spécialisée dans la transformation d’herbes et d’épices pour fabriquer des thés et tisanes se voit allouer une aide financière de 4,2 M$ de Québec.

L’aide a été annoncée par la députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy au nom du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.

Le financement gouvernemental à Trans-Herb est séparé en deux parties.

Une première est constituée d’un prêt de 2,1 M$ provenant des fonds propres d’Investissement Québec, et l’autre moitié se veut un prêt du Fonds du développement économique.

Comme le rappelle la ministre Roy, Trans-Herbe va pouvoir acquérir de nouveaux équipements innovants et automatiser certains processus de production.

L’entreprise prévoit aussi créer 14 nouveaux d’ici 2020.

Auteur : Henri-Paul Raymond