Tragédie de Lac-Mégantic : des résidents de Saint-Lambert ont aussi des craintes

Des résidents d’un nouveau développement immobilier à Saint-Lambert ont des craintes face aux passages de trains à proximité de leurs demeures.

Selon TVA Nouvelles, six ans après la tragédie qui a secoué Lac-Mégantic, ils attendent toujours la construction d’un mur de protection près d’une voie ferrée.

Ces citoyens du quartier Victoria s’étaient fait promettre la construction d’un mur de protection selon une entente hors cour qu’a consulté le média d’information, et il est toujours invisible.

L’entente stipulerait que le mur devait être érigé au plus tard le 5 février dernier par l’entrepreneur immobilier Les Habitations Trigone.

Une porte-parole de la compagnie aurait spécifié à TVA que de petits détails resteraient à peaufiner.

Il paraît qu’il passe près de 40 convois par jour dans le secteur, incluant des wagons-citernes et, en plus, il y a une pente assez importante.

Le CN dirait être sensible aux attentes des résidents du quartier Victoria.

Auteur: Henri-Paul Raymond