Les syndiqués de Mécar Métal à Saint-Bruno pourraient débrayer

Les 45 travailleurs, membres de la section locale 9414 des Métallos de Mecar Métal à Saint-Bruno-de-Montarville, ont en poche un mandat de grève.

Ce mandat, ils se le sont donné dans une proportion de 88 %, lors d’un vote tenu le 11 octobre.

Ils peuvent déclencher la grève à tout moment, si les négociations continuent d’achopper sur la clause salariale.

Selon la porte-parole syndical, Claude Langlois, les employés avaient accepté un gel salarial, lors de la dernière négociation de la contention collective.

L’employeur soutenait avoir des difficultés financières.

M. Langlois ajoute que ce n’est plus le cas et que les profits sont au rendez-vous, pourtant, Mecar Métal fait une offre sous l’indexation du coût de la vie.

Nous n’avons pu joindre la partie patronale.

Auteur : Henri-Paul Raymond