Des surplus à Mont-Saint-Hilaire et une dette qui augmente

La ville de Mont-Saint-Hilaire a dégagé un surplus financier de près de 4 M$ (3 927 300 $) en 2017, mais continue de voir sa dette augmenter.

Le rapport financier 2017 de la Ville a été déposé au début du mois de mai et il explique d’où provient le surplus.

Il est notamment attribuable au fait que les revenus se sont avérés plus élevés que prévu et proviennent en partie de droits de mutation dans le secteur commercial et de la redistribution d’excédents accumulés de divers partenaires municipaux.

La Ville a aussi planifié différemment certains projets et en a reporté à plus tard, tout en comprimant certaines dépenses.

De plus, la dette à l’ensemble de l’administration municipale a grimpé de près de 9, 5 M$ depuis 2013 pour atteindre un peu plus de 46 M$ (46 058 801 $) l’an dernier.

Le maire, Yves Corriveau, dit que l’augmentation est causée par l’achat du terrain pour l’école dans le secteur de la Gare, le financement du terrain pour le futur garage municipal, la construction de la nouvelle caserne et la subvention reçue pour la caserne du programme PIQM, en attendant le remboursement de Québec.

Auteur : Henri-Paul Raymond