Bruit à Saint-Lambert et solutions

Silence Saint-Lambert se fait entendre

Des élus de Saint-Lambert et Montréal avancent des solutions pour réduire le bruit en provenance du parc Jean-Drapeau et qui dérange les Lambertois.

Les échanges d’idées ont eu lieu jeudi soir devant une salle comble et perplexe.

Les solutions avancées par les villes, et le Parc, consistent en l’installation de trois sonomètres, la création de comités pour faciliter le voisinage, une journée portes ouvertes pour les Lambertois au parc et une ligne téléphonique améliorée pour recevoir les plaintes.

Christophe Malaterre, du conseil exécutif de l’OBNL Silence Saint-Lambert, trouve que les solutions sont loin d’atteindre les revendications de ce regroupement de familles.

Le groupe réclame la suspension immédiate des travaux de l’amphithéâtre, l’adoption d’un système de crédits du bruit inspiré du modèle australien.

Il veut aussi la réduction du bruit et une entente durable qui ait force de loi assortie de pénalités financières.

Le maire de Verdun, Jean-François Parenteau, se dit satisfait de cette première rencontre.

Auteure: Rébecca Guénard-Chouinard