Sécurité ferroviaire Rive-Sud défend sa mission devant l’ARTM

L’organisme Sécurité ferroviaire Rive-Sud présente un mémoire jeudi, à l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), dans le cadre d’une série d’audiences publiques.

Rémi Tremblay un porte-parole du regroupement, participe aussi aux rencontres du comité ferroviaire de la Ville de Boucherville.

Les documents sont évalués par un comité, dans le cadre du Plan stratégique de développement du transport collectif (PSD).

Le maire Jean Martel a approuvé ledit mémoire en séance régulière du conseil municipal, plus tôt cette semaine.

Il s’agit d’une étape importante, pour le projet de la voie de contournement.

Ce dernier faisait déjà partie du plan d’aménagement et une étude de faisabilité a été réalisée en 2020.

Le train qui traverse le secteur résidentiel du boulevard du Fort-Saint-Louis, transporte des matières dangereuses. C’est ce qui inquiète les résidents.

Notons toutefois que ce secteur est de compétence fédérale.

Depuis la tragédie de Lac-Mégantic en 2013, les villes veulent que les voies ferrées soient loin des maisons.

Journaliste: Katina Diep