Sainte-Julie figure dans les villes les mieux gérées financièrement

La Ville de Sainte-Julie fait bonne figure au niveau des villes de 25 000 à 99 999 habitants sur le plan de la gestion financière.

Sainte-Julie occupe encore une place enviable parmi les municipalités les moins endettées, selon le profil financier des villes du Québec publié par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

Elle est aussi reconnue comme une localité qui taxe le moins ses contribuables et aux dires de la mairesse, Suzanne Roy, le conseil municipal déploie des efforts pour limiter les dépenses et respecter la capacité de payer des citoyens.

C’est aussi, ajoute la mairesse, grâce aux gestionnaires et employés de la Ville qui appuient la démarche des élus en rivalisant de créativité et d’innovation pour améliorer la qualité de vie des Julievillois au meilleur coût possible.

À titre comparatif, Sainte-Julie a un taux de 1,28 $ par 100 $ de richesse foncière uniformisée, d’endettement long terme, il se situe à 1,92 $ à Saint-Bruno et à 2,15 $ à Saint-Lambert.

Auteur : Henri-Paul Raymond