Saint-Bruno-de-Montarville a tenu un conseil houleux

La vingtaine de citoyens qui ont assisté à la séance du conseil municipal de Saint-Bruno lundi soir ont eu droit à des échanges plutôt animés et houleux entre l’administration Murray et l’opposition.

Les échanges ont parfois été acerbes entre le maire Martin Murray et les conseillers André Besner, Michael O’Dowd et Thérèse Hudon.

Certains points ont conduit à des échanges frôlant le manque de respect entre les participants des deux camps.

Les points où le ton a monté étaient les dépenses occasionnées par des activités auxquelles ont pris part des conseillers, le salaire pour remplacer des employés en congé maladie, la réfection du toit de la bibliothèque et son coût ou le manque de documents.

Le président du Parti montarvillois, Vincent Fortier, en tant que citoyens a senti le besoin de prendre la parole pour rappeler qu’une saine démocratie se fait dans le choc des idées, mais aussi dans le civisme.

Auteur : Henri-Paul Raymond