Saint-Bruno agit pour ralentir l’avancée de l’agrile du frêne

Saint-Bruno agit pour ralentir l’avancée de l’agrile du frêne

La Ville de Saint-Bruno-de-Montarville est satisfaite de son plan d’action agressif pour s’attaquer à l’agrile du frêne sur son territoire.

Saint-Bruno a réussi à planter 1 500 arbres en trois ans pour remplacer les quelque 900 frênes abattus en raison de la contamination par l’insecte ravageur.

C’est un tour de force, selon l’administration municipale, puisque ces arbres ont été planté plus vite que prévu, soit en deux ans de moins que le plan.

Saint-Bruno gardera le cap avec son intention de ralentir la progression de l’agrile du frêne puisqu’elle va poursuivre pendant plus d’un an encore sa stratégie de lutte.

Ainsi, les équipes d’abattage poursuivent leur travail jusqu’au 15 mars en coupant les frênes publics infestés défoliés à plus de 30 %.

Auteur :Henri-Paul Raymond