Les ressources d’aide pour hommes violents veulent aider

Les ressources d’aide pour hommes violents veulent aider

Les ressources existantes pour venir en aide aux hommes violents estiment que les chances de succès auprès de cette clientèle sont assez bonnes s’ils sont traités tôt dans le processus de violence.

Entraide pour hommes, dont les bureaux chef sont situés à Greenfield Park et à Beloeil, vient en aide annuellement à environ 650 hommes posant des actes de violence conjugale et familiale.

La directrice générale, Geneviève Landry, affirme que 76 % des hommes participant aux 20 semaines de groupes d’intervention se sortent de leur violence.

Mais pour cela, dit-elle, il faut une ferme volonté personnelle de l’homme violent pour s’en sortir.

Mme Landry trouve dommage qu’il n’y ait pas plus d’aide et de ressources pour eux en Montérégie.

Les besoins sont réels, ajoute-t-elle, mais trop peu d’individus peuvent en bénéficier.

Elle estime que seulement 15 % des hommes violents cherchent et obtiennent de l’aide.

Auteur : Henri-Paul Raymond