Nathalie Roy fonce vers une troisième électi

Rémy Trudel prévoit des heures de travail pour la CAQ

Le premier véritable défi du nouveau premier ministre désigné du Québec, François Legault, sera de former son conseil des ministres avec 12 femmes et 12 hommes et c’est une période difficile, soutient Rémy Trude

M Trudel est professeur invité à l’École nationale d’administration publique et a été député et ministre pour le Parti Québécois de 1989 à 2003.

Il se demande aussi si la CAQ possède la «fournée» nécessaire de bons députés, anciens et nouveaux, pour relever ce défi.

Selon lui, des élus vont espérer que le téléphone sonne et que ce soit François Legault qui appelle.

Un autre défi, mentionne l’ex-politicien, est d’avoir l’étoffe pour affronter le gouvernement fédéral et Justin Trudeau pour revendiquer les intérêts supérieurs du Québec.

Le passé souverainiste de M. Legault et son statut actuel peut jouer contre lui, affirme-t-il.

Son premier engagement sera surement de promettre, si nécessaire, un référendum dans deux ans sur un nouveau mode scrutin et de baisser les taxes scolaires.

Enfin, pour les libéraux, dont M. Couillard qui a quitté son poste, et le PQ c’est la croisée des chemins, dit Rémy Trudel.

Auteur : Henri-Paul Raymond