Richard Desjardins de la Maison Kek^part

Recrutement intensif de jeunes pour prostitution juvénile à Longueuil

Les gangs de rue sont dans une période « intensive » de recrutement de jeunes pour la prostitution juvénile à Longueuil, selon un article du quotidien La Presse.

Des parents inquiets d’un changement de comportement chez leurs enfants ou des écoles qui ne savent quoi faire avec des jeunes à problèmes font appel aux services de la maison Kekpart, un organisme qui aide les jeunes vulnérables.

Selon le directeur, Richard Desjardins, un recrutement intensif se déroule dans la ville actuellement.

« Les écoles secondaires procèdent aux expulsions des élèves avec des problèmes de comportement à cette période-ci de l’année, du début du mois de mars jusqu’au 1er avril. Ça fait beaucoup de jeunes qui n’ont rien à faire de leurs journées. Les gangs le savent et en profitent », a-t-il confié à La Presse.

À Longueuil, 125 adolescentes sont recrutées en moyenne chaque année à des fins de prostitution ces dernières années, alors qu’il était question d’environ 90 jeunes filles vers 2010, selon Richard Desjardins.

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) confirme ce nombre, mais ne peut se prononcer sur une tendance à long terme, puisqu’il n’a pas toutes les statistiques en main.

Le recrutement des jeunes filles se déroule à proximité de certaines écoles secondaires, mais aussi à la station de métro Longueuil-Université-de-Sherbrooke, dans des centres commerciaux et au terminus d’autobus Panama, selon les informations de La Presse.

Les nombre de jeunes qui gravitent autour des gangs a aussi augmenté dans l’agglomération de Longueuil. Le SPAL estimait qu’il y avait huit gangs avec environ 80 membres actifs sur son territoire, il y a 10 ans. Présentement, ce serait plutôt 11 groupes – dont la moitié seraient «émergents», avec 300 membres, selon es statistiques du SPAL datant de mai dernier.

Afin de contrer la campagne de recrutement actuelle, la maison Kekpart a lancé un court métrage avec la collaboration d’acteurs professionnels connus des jeunes qui servira comme outil de prévention aux éducatrices de la maison des jeunes.

Ce film-choc raconte la vie d’une adolescente « normale », Chloé, qui tombera sous le charme d’un jeune proxénète manipulateur aux allures respectables et il sera présenté dans une tournée des écoles en Montérégie.

Auteur : Yessica Chavez

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *