Un rassemblement d’opposition aux mesures de contrôle à Longueuil

Un rassemblement pour la 3ème édition de la journée nationale Non aux mesures de contrôle a eu lieu mardi au parc St-Mark à Longueuil.

Une cinquantaine de personnes étaient présentes de 13h à 16h pour revendiquer la mise en place de mesures qui remplaceraient l’isolement ainsi que l’administration de substances chimiques.

Le coordonnateur du collectif de défense des droits de la Montérégie André Leduc affirme que de telles mesures ont déjà lieu dans d’autre pays.

Selon Monsieur Leduc, le ministère abordait déjà la question des mesures de contrôle en 2002. Il attend toujours les résultats.

Au Québec la loi sur les services de santé et les services sociaux permet d’appliquer une mesure de contrôle pour empêcher une personne de s’infliger ou d’infliger à autrui des lésions. Elle doit être utilisée le moins possible et dans des cas exceptionnels.

Auteur : Emilie Tremblay