Projet de loi 85: Saint-Constant et la MRC souhaitent modifier le tracé prévu par Québec

La Ville de Saint-Constant et la MRC de Roussillon souhaitent modifier le projet de loi 85 sur l’aménagement de nouveaux espaces industriels dans la région. 

Le texte de loi permettrait de rendre disponible des terrains industriels aux investisseurs par le biais d’un guichet.

Cette nouvelle façon de faire améliorerait la compétitivité et la rapidité des demandes d’acquisition de terrains.

Dans sa version initiale, le projet de loi prévoit établir un corridor notamment le long de l’autoroute 30.

Or, pour la Ville de Saint-Constant, l’emplacement du pôle industriel proposé par Québec ne convient pas.

Le territoire qui a été identifié à Saint-Constant par le gouvernement du Québec avait des contraintes importantes. La première étant la cohabitation avec le milieu résidentiel! Je veux juste ajouter aussi que même s’il n’y avait pas eu de maisons à cet endroit-là, les terrains choisi par le gouvernement étaint incohérent parce qu’il y a un  »trou » dans le milieu qui n’est pas zoné industriel. Pour nous ç’aurait été impossible de le desservir avec des services comme l’aqueduc ou les égouts», explique Jean-Claude Boyer, maire de Saint-Constant et préfet de la MRC de Roussillon.

M. Boyer assure que le gouvernement a une bonne oreille et s’attend à voir les modifications proposées être adoptées.

Auteur : Yessica Chavez