Le projet d'agrandissement du parc des Îles-de-Boucherville stagne

Le projet d’agrandissement du parc des Îles-de-Boucherville stagne

Le projet du gouvernement provincial d’agrandir le parc des Îles-de-Boucherville stagne toujours, dix ans après la promesse de l’ancien gouvernement Charest, selon le quotidien Le Devoir.

Le ministre actuel des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette affirme toutefois que le projet est toujours en cours.

Cette saga remonte en 2007 alors que l’homme d’affaires Luc Poirier avait acheté un terrain de 20 hectares sur l’île Charron au coût de six millions de dollars afin d’y bâtir plus de 2000 logements.

Or, ce projet avait soulevé la controverse puisqu’il aurait été construit sur un terrain boisé situé à la limite du parc national des Îles-de-Boucherville.

Le gouvernement libéral de Jean Charest avait alors imposé une mise en réserve afin de négocier le rachat du terrain pour l’ajouter à la superficie du parc.

Québec a finalement racheté le terrain en 2011, à un coût de 15 M$, soit 9 millions de plus que le prix payé par l’homme d’affaires en 2007.

Selon la Ville de Longueuil, des projets de conversion en résidences pour personnes âgées ont été envisagés pour l’Hôtel des Gouverneurs, aujourd’hui fermé, mais rien n’a abouti.

Auteur : Yessica Chavez

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *