FabCity

Une première FabCity au Québec?

Une première FabCity devrait voir le jour au Québec d’ici quelques décennies.

Une FabCity est une ville localement auto-suffisante et globalement connectée qui repense l’impact de la fabrication numérique qui relocalise la production industrielle, alimentaire et énergétique sur un territoire donné (Tomas Diez).

Selon la directrice générale de l’organisme québécois Communautique de Montréal, Monique Chartrand, n’importe quelle ville du Québec peut devenir la première ville FabCity.

Ce peut être Montréal, Laval, Longueuil, Brossard ou Rouyn-Noranda, soutient Mme Chartrand.

Il suffit que l’administration d’une ville prenne le flambeau et se dise qu’elle veut que les citadins fabriquent ou fassent fabriquer des «objets à proximité de chez eux, plutôt que d’acheter des produits tout faits fabriqués en Chine.» http://magazine.ouishare.net/fr/2016/11/la-fab-city-cest-bien-plus-quune-ville-remplie-de-fab-lab/

C’est un peu comme de l’autosuffisanse avec les richesses en place, ou importées à proximité, et les moyens technologiques mis à leur disposition, grâce notamment à des Fab Labs.

La place est grande ouverte aux innovations et expérimentations, selon Mme Chartrand.

D’ailleurs, dans cette foulée, Montréal (Communautique) accueillera en 2020 le sommet mondial des Fab Labs.

Ce samedi, Communautique tenait son assemblée générale annuelle et en a profité pour dévoiler les grands enjeux de son plan stratégique des prochaines années.

Auteur:Henri-Paul Raymond