Port de Contrecoeur, la mairesse de l’endroit est prète à aller de l’avant

La mairesse de Contrecoeur et porte-parole de la MRC de Marguerite-D’Youville dit que le projet de terminal portuaire à Contrecoeur vient de franchir un grand pas en avant.

Maud Allaire se réfère à l’annonce d’un engagement financier de 300 M$ faite la semaine dernière par la Banque de l’infrastructure du Canada (BIC).

Cette aide va servir à aller chercher la structure financière et courtiser des investissements privés pour que le Port de Montréal termine le montage financier du projet Contrecoeur.

Les promoteurs du projet et les divers intervenants municipaux de la MRC sont conscients qu’ils ont besoin d’un coup de main des divers paliers de gouvernements pour garantir un financement du futur terminal de Contrecoeur.

Mme Allaire pense notamment au Fédéral qui pourrait octroyer davantage de sommes d’argent via le fonds national des corridors nationaux.

La mairesse de Contrecoeur rappelle aussi que Québec s’était engagé dans ce projet.

Elle souhaite que le dossier reste une des priorités pour Québec.

 

Auteur : Henri-Paul Raymond