La police veut rassurer les citoyens de St-Hubert

Les policiers ont cogné à la porte d’une vingtaine de résidences mardi à St-Hubert pour s’assurer que les voisins n’avaient pas été traumatisés par le meurtre perpétré dans leur secteur dimanche.

Dans la nuit de samedi à dimanche, Rayan Klioua a trouvé la mort par balle et un autre jeune homme a été gravement blessé par arme blanche.  Son état est toujours considéré comme étant critique.

Les policiers souhaitaient aussi trouver d’autres informations pouvant faire avancer l’enquête.  Selon eux, des détails importants peuvent parfois refaire surface après quelques jours.

L’opération de mardi a d’ailleurs permis au Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) de recueillir une information importante qui sera transmise aux enquêteurs.

Aucune arrestation n’a encore été effectué par le SPAL dans ce dossier.

Auteur : Stéphane Blanchette